Fès

Les medersas

La ville impériale est la capitale de la culture traditionnelle du Maroc. Berceaux du savoir, ses superbes medersas en sont le flamboyant symbole.

Des écoles

 
Porte de Fès

Une medersa est une école où est enseigné le Coran et toutes les matières classiques de la connaissance : mathématiques, grammaire, histoire, astronomie, médecine... Au Maroc, et plus spécialement à Fès, la fonction de la medersa est également d’accueillir les étudiants des autres régions. Généralement, elle s’organise autour d’une cour centrale dotée d’une fontaine. Les cours sont dispensés sous les riches arcades situées sur les côtés.

La plus ancienne université

 

La mosquée Karaouiyine est une des plus imposantes du Maroc. Elle abrite l’université considérée comme la plus ancienne au monde, fondée au milieu du IXe siècle, époque à laquelle les matières fondamentales étaient la théologie, la grammaire et le droit coranique. En face, la medersa El-Attarine est considérée comme la plus belle de la médina.

 

El-Attarine

Mérinides

Les Mérinides érigèrent ce chef-d’œuvre entre 1323 et 1325. Sa cour intérieure est magnifiquement décorée. Les murs sont couverts de sourates sculptées dans le bois ou le plâtre. La fontaine et les colonnes de marbre sont ornées de zelliges.

 

Bou Inania

 

Construite entre 1350 et 1357, c’est la plus grande de Fès. Dès l’entrée, magnifique avec ses lourdes portes aux vantaux de bronze ouvragé, vous serez impressionné par la profusion de faïences, le raffinement des plâtres et bois sculptés et des stalactites ciselés appelés mukarnas, la signature de l’architecture mérinide. La cour, en onyx et marbre, est surmontée d’un auvent de tuiles vertes typiques de Fès.

 

A retenir :

 

Les medersas de la médina restent les chefs-d’œuvre de l’architecture mérinide fassie.