La route du miel

Ce petit circuit apicole et montagnard commence à Imouzzer, dans la vallée du Paradis. C’est un endroit préservé, niché au creux d’une oasis entourée de montagnes, au nord d’Agadir.

La tradition du miel

Sur la route du miel

Tous les ans, au début du mois de mai, a lieu la fête du Miel à Imouzzer-Ida-Outanane. C’est l’occasion de célébrer l’un des produits phares du terroir qui fait la fierté de ses habitants. Ce village aux maisons blanches domine une ravissante palmeraie entourée d’amandiers, d’oliviers et d’arganiers. Imouzzer est nichée dans la vallée du Paradis, encerclé par la montagne. C’est une oasis de cultures en terrasses et de plateaux ondulés couverts d’arbres fruitiers. Aux environs d’Imouzzer, découvrez les rafraîchissantes piscines naturelles de la gorge de l’Asif Tamraght ou les cascades de l’oued Tinkert (dont l’eau ne coule qu’en hiver).

Izourki Oufella au miel incomparable

En remontant vers le nord, vous arrivez à Argana, puis, à quelques kilomètres encore, à Izourki Oufella. Le miel de ce village est particulièrement réputé dans la région. Son parfum de thym et de lavande est unique. Mélangé à des amandes et à de l’huile d’argan , il donne l’amlou, une friandise offerte traditionnellement aux jeunes mariés. Le miel est ramassé dans d’immenses ruchers en pisé, la terre non cuite qui est, entre autres, utilisée pour bâtir les kasbahs. Le rucher, collectif, comprend des centaines de cases dont la propriété est répartie entre les habitants du village. À Izourki Oufella, il est de dimensions impressionnantes et se dresse sur cinq niveaux.

À retenir

Découvrez un circuit au goût sucré et parfumé, qui commence dans la vallée du Paradis et traverse des paysages époustouflants.