Tanger

Destination mythique

Aujourd’hui encore, le charme puissant de Tanger opère... Des ruelles anciennement sulfureuses du Petit Socco aux terrasses plus que jamais avant-gardistes des nombreux cafés.

Tanger la blanche

 
Entre bleu du ciel et bleu de l'océan

De tout temps, la médina de Tanger a fasciné et inspiré les artistes. Eugène Delacroix, Henri Matisse, Paul Bowles, Tennessee Williams, Jean Genet... la liste est encore longue. Tous ont succombé au charme de la place du Petit Socco et de ses cafés, dont le fameux Tingis. Ceci malgré sa réputation sulfureuse en raison des casinos et dancings qui y foisonnaient à l’époque. Au nord de la médina, l'ancien Palais du Mendoub, construit en 1929, est aujourd’hui une maison destinée à accueillir les hôtes étrangers de marque. À l’extrême sud, est installé le musée de l’ancienne légation américaine. Ce bâtiment abrite des peintures et toute une salle est consacrée à l’écrivain américain Paul Bowles. C’est par la place du Grand Socco que vous sortirez de la médina, un lieu très animé le soir venu, qui entame la transition vers la ville nouvelle.

La ville nouvelle

Vue de Tanger

Au nord de la place du Grand Socco, le parc de la Mendoubia vous offre une agréable balade. Figuier banian géant et dragonnier qui aurait 800 ans ponctuent la visite. En empruntant la rue de la Liberté, une artère commerçante, vous arriverez à la place de France. C’est le cœur de la ville moderne avec le célèbre Grand Café de Paris et l’hôtel El Minzah fréquentés par les grands noms des arts et de la littérature de la fin XIXe et du début XXe siècles. Ce lieu est toujours à la mode. En évoluant sur la place de Faro avec ses canons, vous découvrirez la vue époustouflante sur la médina, le port et la baie de Tanger. Au sommet de la falaise, le mythique café Hafa surplombe le détroit de Gibraltar.

 

À retenir

 

Visiter Tanger c’est remonter le temps tout en étant avant-gardiste.