Trek dans le Haut Atlas

 Avec son fantastique réseau de sentiers muletiers et ses nombreux cols accessibles , le Haut Atlas est de loin la destination randonnée la plus prisée par les randonneurs du Maroc.

En pratique

atlas maroc pas cher

Il est possible de pratiquer la randonnée pédestre se pratique presque toute l’année, les meilleures périodes étant celles comprises entre le mois d'avril et  le mois d'octobre. L’accompagnement par un guide de montagne est fortement conseillé surtout si vous visiter pour la première fois, sachant qu’il est possible de louer des mulets pour votre portage ou pour le  transport d’un enfant. Quant à l’hébergement, il est fait dans les nombreuses auberges de montagne, chez l’habitant dans les village ou sous votre tente, parfois à la belle étoile la nen fonction de la saison.

 

Le mont Toubkal

Sur le Haut Atlas occidental aux environs de la ville de Marrakech, le mont djebel  Toubkal (4 167m) est le plus haut mont du Maroc. En partant du petit village d’Imlil, emportez avec vous nourriture, couchage et une carte pour environ deux jours et demi… Si l’ascension ne présente pas de grandes difficultés particulières, selon la météo et la saison, elle reste toutefois sportive. Une bonne condition physique est donc nécessaire. Au pied du djebel, vous pourrez effectuer une traversée du parc naturel national du Toubkal, pour y admirer le grand lac d’Ifni, magnifique étendue d’eau placée au cœur d’un granpaysage d’une saisissante beauté minérale.

Autour de Marrakech

Au nord-est du mont djebel Toubkal, à destination de la ville de Marrakech, se trouve le massif de l’Oukaimeden, nom que porte aussi la ville dotée d’un des plus beaux domaines de ski alpin d’Afrique. La région est aussi connue pour abriter des gravures rupestres disséminées çà et là, qui ne demandent qu’à être redécouvertes. À l’est de Marrakech, dans le Haut Atlas Central, le mont M’Goun culmine à 4 071 m. Il est principalement accessible par la ville d’Azilal. C’est un lieu où se pratique non seulement le trek, mais aussi l’escalade, le canoë-kayak, le ski de randonnée en hiver…

Transhumance

Dans sa descente sud, en direction de Ouarzazate, le choix des randonnées est plus large : de la vallée de M’Goun à celle des Roses en passant par la fameuse route des kasbahs. Enfin, au nord-est, dans le Haut Atlas, d’Imilchil à Midelt, vous serez envoûté par une région encore assez isolée. Traversée à l’époque de la transhumance, en été, par de nombreux troupeaux, elle est constituée de hauts plateaux arides s’étendant à perte de vue.

 

À retenir

Le Haut Atlas, épine dorsale du Maroc, est le paradis du randonneur à pied. À tout niveau, le plaisir et le dépaysement le plus total seront au rendez-vous.