Un pays tourné vers l’avenir

Au Maroc, le développement durable est un objectif national soutenu par Sa Majesté le roi Mohammed VI. Un impératif : mettre l’homme au centre du progrès.

Engagement royal

Jeunesse Marocaine.

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) est le « chantier du règne », lancé en mai 2005 par le souverain marocain. Mobilisant tous les acteurs du pays, l’INDH rassemble divers programmes de lutte contre la pauvreté : programme transversal d’ingénierie sociale, lutte contre la précarité, lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain et lutte contre la pauvreté en milieu rural.

Diversité biologique

Conscient de l’importance de la biodiversité dans le développement durable, le Maroc met en place une stratégie nationale visant la préservation de son patrimoine biologique. À travers tout le territoire, ce sont plus de 500 000 hectares qui ont ainsi été reboisés d’essences extrêmement variées.

 

Développement du Sud

Le Maroc est déterminé à faire des provinces du sud un pôle d’investissement et un modèle de développement régional intégré. Elles bénéficient d’un programme de développement sans précédent. Il concerne l’éradication de l’habitat insalubre, le développement des villages de pêche, le renforcement des infrastructures de base ainsi que le soutien aux projets sociaux, et s’accompagne d’un cadre fiscal encourageant l’investissement.

 

Gérer l’eau

Chantiers du progrès.

Le Maroc s’est récemment doté d’une politique forte et dynamique dans le secteur de l’eau. Sa stratégie implique la nécessité de garantir le droit de tous les citoyens, de tous les espaces à l’eau, et permet de disposer d’une infrastructure hydraulique sécurisée.

 

À retenir

Le Maroc a placé le développement durable au centre de ses priorités. Une démarche qui place l’humain au cœur des priorités.